Historique

Regroupement de professionnels

Suite à un colloque au Campus du Fort St-Jean réunissant en 1998 des acteurs aux intérêts communs, une recommandation est émise à l’effet que les experts des mesures d’urgence se dotent d’un organisme d’encadrement de leur pratique afin d’assurer une meilleure gestion des enjeux reliés à leur domaine.

Sous le leadership de M. Jean-Bernard Guindon, directeur du Centre de sécurité civile de la Communauté urbaine de Montréal, on convient de la création de l’Institut pour la prévention et la gestion des sinistres et des crises (IPGSC). Un consensus est établi autour de l’importance d’offrir aux praticiens du secteur des programmes de formation répondant à leurs besoins.

En janvier 1999, l’Institut pour la prévention et la gestion des sinistres et des crises (IPGSC) se propose d’administrer un programme de formation universitaire en collaboration avec l’Université de Sherbrooke. Parallèlement, il est convenu de créer le Conseil pour la prévention et la gestion des sinistres et des crises (CPGSC). Un protocole d’entente est signé entre le CPGSC et l’IPGSC pour l’exploitation et la mise sur pied d’un programme de formation destiné aux ressources en gestion des sinistres et des crises. Les 27 et 28 septembre 1999, en collaboration avec l’IPGSC et l’Université de Sherbrooke, le CPGSC tient le colloque « Être mieux préparé face à l’imprévisible ».

Dans son document "Pour une vision stratégique" approuvé le 25 février 2000, le CPGSC définit ses principaux champs d’intérêts : la recherche et la formation, la gestion des risques, le développement d’une culture de sécurité civile et le partenariat avec les instances qui encadrent la sécurité civile.

Le 4 décembre 2000 : M. Robert Bégin, Directeur régional pour le Québec du Bureau de la protection des infrastructures essentielles et de la protection civile Canada, est élu au poste de président du CPGSC.
Le 29 janvier 2001, le CPGSC soumet un mémoire portant sur le projet de loi sur la sécurité civile (projet de loi 173).

Établissement de collaborations avec d'autres associations

Les 12 et 13 novembre 2001, le CPGSC participe à son premier congrès conjoint avec le Disaster Recovery Information Exchange (DRIE-Montréal) et le Conseil pour la réduction des accidents industriels majeurs (CRAIM) : « Ensemble face aux sinistres : un pas dans la même direction ». Le CPGSC convient aussi de se rapprocher de l’Association canadienne de protection civile (ACPC), ceci dans le but d’élargir son réseau de partenariat, d’augmenter sa visibilité et de profiter de nouvelles occasions de collaboration bénéfiques à ses membres. Enfin, le CPGSC entretient des liens étroits avec la Chaire en relations publiques de l’UQÀM.

Les 4 et 5 novembre 2002 se tient le Congrès conjoint avec le CRAIM et DRIE- Montréal, dont la thématique est la suivante : "Le partenariat : gage d’efficacité pour la gestion des sinistres". Le leadership de l’organisation de ce colloque, accordé en alternance, est alors sous la responsabilité du CPGSC.

Automne 2003 : à la suite d’une consultation des membres, le CPGSC devient l’Association de sécurité civile du Québec (ASCQ). Une réflexion est amorcée sur la mise en place d’un programme canadien de certification pour les mesures d’urgence francophone via l’Association canadienne de protection civile (ACPC).

En mars 2004, l'ASCQ lance son site Internet à l’occasion du colloque sur la communication des risques organisé par l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), l’événement a accueilli près de 800 personnes.

Renforcement des liens avec les membres

Le 10 Février 2006, L'ASCQ tenait une première réunion générale des membres avec l'élection à tous les postes de son conseil d'administration dont Richard Chabot comme premier président.

Les dernières années ont permis la consolidation de l'organisation ainsi qu'une meilleure planification des activités de développement en collaboration avec de nouveaux partenaires. Enfin le processus de préparation des colloques a été consolidé de même que la préparation de rapports annuels.

Les dernières assemblées générales annuelles de l'ASCQ ont eu lieu les 16 février 2010, 15 février 2011, 14 février 2012, 19 février 2013, 16 janvier 2014, 15 janvier 2015 et 21 janvier 2016.